Retour Publié en : octobre 2021

Les assurances indispensables lorsqu’on est entrepreneur

Si devenir le patron de sa propre entreprise offre davantage de liberté, cela engendre également des inconvénients. En effet, vous êtes responsable des dommages causés par votre activité professionnelle à vos clients, de même pour les incidents portant atteinte à votre intégrité physique ou psychique et donc à votre capacité de travail. Aussi, pour vous protéger ainsi que vos biens, il est fortement recommandé de souscrire à certaines assurances. Nous allons vous parler des indispensables !

Si vous désirez approfondir le sujet, nous vous invitons à regarder le Replay de notre webinar.

RCPRO

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) prend en charge tous les dommages causés à des tiers par votre activité (que ce soit pendant votre prestation ou soit après livraison).

Par exemple :

  • Vous êtes photographe professionnel à votre compte et votre client se blesse avec votre matériel lors d’un shooting. Celui-ci sera en droit de vous réclamer des dommages et intérêts. L’assurance responsabilité civile professionnelle couvre ces frais.
  • Lors d’un tournage vidéo, vous renversez une caméra. Le tiers réclame réparation et des dommages et intérêts pour le manque à gagner que va engendrer la casse de la caméra. L’assurance responsabilité civile professionnelle couvre les frais.

La responsabilité civile professionnelle n’est généralement pas obligatoire mais elle est vivement recommandée. En effet, l’assurance responsabilité civile professionnelle représente un véritable filet de sécurité pour votre société en cas de réclamation, de litiges ou d’accidents et est souvent demandée par vos clients ou fournisseurs. Une RC PRO peut s’avérer être un véritable avantage concurrentiel !

Elle est d’autant plus conseillée lorsque vous recevez des clients, des fournisseurs ou des salariés (même des stagiaires). Si ceux-ci se blessent, tombent ou cassent du matériel, il est important d’être assuré en responsabilité civile professionnelle.

Les professions de conseils ont également grand intérêt à souscrire à cette assurance de par leur exposition à un défaut de conseil.

En tant qu’entrepreneur, d’autres assurances peuvent s’avérer être essentielles pour vous afin d’être totalement couvert. La protection juridique et l’assurance multirisque sont deux produits également fortement recommandés lorsqu’on lance son activité à son compte.

Prévoyance

Un travailleur indépendant travaille sans filet…

Quand on travaille à son compte, on est responsable de tout ce qui peut arriver : les réussites évidemment (conquête de nouveaux clients, renommée, augmentation du chiffre d’affaires, …), mais également les coups durs (retard à un rdv et perte du client, accident ou maladie qui nous empêchent d’honorer nos engagements, …) .

S’il est impossible de prévoir un accident ou une maladie, il est en revanche parfaitement possible (et donc conseillé !) d’en prévenir les conséquences financières.

C’est d’autant plus vrai quand cela touche de plein fouet le foyer… Un travailleur indépendant en arrêt de travail temporaire ou pire, en invalidité, ne peut donc plus facturer ses clients. Dans ce cas, les indemnités touchées par le régime maladie seront-elles suffisantes pour continuer de payer le loyer, remplir son frigo, payer l’école des enfants, se vêtir… et payer ses charges sociales (qui elles, continuent de courir…) ?

Les économies sont limitées dans le temps et ne permettent pas de couvrir convenablement les sinistres les plus graves.

Pourtant des solutions existent et contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles ne sont pas onéreuses !

Mais alors :

  • Comment savoir quel contrat couvre le mieux ?
  • Les garanties sont-elles indemnitaires ou forfaitaires ?
  • Le régime maladie obligatoire est-il suffisant ?
  • Le contrat Accident de la Vie que j’ai souscrit pour 17€/mois chez mon banquier, est-il suffisant ?

En vous inscrivant au Webinar « Les protections de l’entrepreneur », vous pourrez trouver une réponse aux questions que vous ne vous posez peut-être pas, faute de conseil…

N’oubliez pas : si un contrat de prévoyance est mis en place, vos économies pourront être réinvesties dans de vrais projets de vie.

À découvrir sur le même thème