Retour Publié en : septembre 2021

Assurance Affinitaire : ce qu’il faut savoir

Avec un nombre de souscriptions en plein essor, l’assurance affinitaire est une couverture souscrite accessoirement au moment de l’achat d’un produit ou service. Considérée comme une extension de garantie, elle couvre les produits ou services vendus par un distributeur-non assureur, par exemple en cas de panne ou de détériorationOlino a dressé le bilan de ce qu’il est important de retenir sur cette couverture pas toujours très claire aux yeux des consommateurs.

L’assurance affinitaire, c’est quoi ?

Apparue en France il y a une vingtaine d’années, l’assurance affinitaire s’adressait autrefois à des groupes de personnes spécifiques pour couvrir les risques qu’ils encouraient (par exemple, les golfeurs dans la pratique de leur activité). Aujourd’hui, cette assurance s’est très largement étendue puisqu’elle est désormais utilisée pour assurer de nombreux biens de consommation. Si l’assurance affinitaire est proposée de manière facultative au moment de la vente, elle s’est tellement démocratisée au fil des années qu’elle est de plus en plus assimilée à un produit complémentaire au bien ou au service qu’elle couvre. La souscription d’assurance affinitaire est aujourd’hui proposée en permanence par la grande distribution dans la vente d’appareils électroniquesd’électroménagers, ou encore de voyage.

Les différents contrats

L’assurance affinitaire est aujourd’hui compatible avec de nombreux biens et services tels que les produits électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur…), les produits hightech (smartphones, consoles de jeux vidéo, télévisions…), mais aussi les loisirs (réservation de voyages, de spectacles…). Ainsi, elle peut être présente dans une variété de contrats dont les principaux sont les suivants…

  • L’extension de garantie. Il s’agit probablement de l’offre affinitaire la plus répandue au sein de la grande distribution. Celle-ci vient prolonger la garantie légale ou la garantie proposée, moyennant une contrepartie financière appelée « prime d’assurance ». Selon les clauses qu’elle comporte, l’assurance liée au contrat d’extension de garantie peut prendre à sa charge le remboursement, la réparation ou le remplacement du produits défectueux.
  • L’assurance annulation. Cette assurance est très fréquemment souscrite lors de la réservation de voyage, de billets de spectacles ou de loisirs. Elle contribue de manière partielle ou totale au remboursement des dépenses lors d’une cause imprévisible et indépendante de la volonté du consommateur, l’obligeant à annuler le service qu’il a réservé.
  • L’assurance casse et vol. Souvent associées aux smartphones, ces garanties peuvent couvrir et indemniser les consommateurs en cas de détérioration ou de destruction involontaire de leurs produits mais aussi en cas de vol par effraction ou par agression.
  • Le contrat d’assistance. Elle permet aux consommateurs de recevoir de l’aide, notamment lorsqu’ils font face à un dysfonctionnement d’un produit ou un service.

La résiliation

Entrée en vigueur en 2014, la loi Hamon a pour vocation de renforcer les droits des consommateurs en leur procurant davantage de liberté quant à leur prise de décision. Elle accorde aux consommateurs, d’une part, un délai de 14 jours suivant la date d’achat du produit ou service pour se rétracter mais aussi la possibilité de résilier leur assurance affinitaire au bout d’un an de contrat. Pour les consommateurs faisant le choix de régler leur assurance de manière mensuelle, la loi Hamon leur permet de résilier leur contrat à n’importe quel moment de l’année sans avoir besoin de motiver leur décision et sans être soumis à quelconque pénalité.

Pour en savoir plus sur la résiliation de votre contrat d'assurance professionnelle consulter notre article ici.

À découvrir sur le même thème